Les règles de la méthode sociologique par Emile Durkheim

Les règles de la méthode sociologique

Titre de livre: Les règles de la méthode sociologique

Éditeur: Flammarion

ISBN: 2081223090

Auteur: Emile Durkheim


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Les règles de la méthode sociologique.pdf - 39,443 KB/Sec

Mirror [#1]: Les règles de la méthode sociologique.pdf - 33,407 KB/Sec

Mirror [#2]: Les règles de la méthode sociologique.pdf - 30,565 KB/Sec

Emile Durkheim avec Les règles de la méthode sociologique

Avec cet ouvrage, Émile Durkheim a posé les fondements de la méthode sociologique. Avant lui, personne n'avait pensé analyser le suicide comme un fait social tant il semble relever d'un choix individuel et traduire une volonté autonome. Et pourtant, l'existence statistique d'un taux incompressible et constant de suicides au sein des sociétés laisse penser que le suicide est avant tout un acte dont il convient de comprendre les déterminations sociales. Au travers du suicide égoïste, du suicide altruiste et du suicide anomique né de la grave dérégulation qui frappe les sociétés modernes, l'auteur tente d'expliquer ce penchant collectif et ses rapports avec les autres phénomènes sociaux.

Dans une conclusion inspirée, Durkheim constate que le suicide atteste d'une alarmante misère morale qui révèle une altération profonde de notre société que seule une réforme profonde pourra faire cesser.

Le Suicide est un grand classique de la littérature sociologique. On pourra l'actualiser avec l'ouvrage de Christian Baudelot et Roger Establet, Durkheim et le suicide. --Madeleine Sorel

Livres connexes

Avec cet ouvrage, Émile Durkheim a posé les fondements de la méthode sociologique. Avant lui, personne n'avait pensé analyser le suicide comme un fait social tant il semble relever d'un choix individuel et traduire une volonté autonome. Et pourtant, l'existence statistique d'un taux incompressible et constant de suicides au sein des sociétés laisse penser que le suicide est avant tout un acte dont il convient de comprendre les déterminations sociales. Au travers du suicide égoïste, du suicide altruiste et du suicide anomique né de la grave dérégulation qui frappe les sociétés modernes, l'auteur tente d'expliquer ce penchant collectif et ses rapports avec les autres phénomènes sociaux.

Dans une conclusion inspirée, Durkheim constate que le suicide atteste d'une alarmante misère morale qui révèle une altération profonde de notre société que seule une réforme profonde pourra faire cesser.

Le Suicide est un grand classique de la littérature sociologique. On pourra l'actualiser avec l'ouvrage de Christian Baudelot et Roger Establet, Durkheim et le suicide. --Madeleine SorelAvec cet ouvrage, Émile Durkheim a posé les fondements de la méthode sociologique. Avant lui, personne n'avait pensé analyser le suicide comme un fait social tant il semble relever d'un choix individuel et traduire une volonté autonome. Et pourtant, l'existence statistique d'un taux incompressible et constant de suicides au sein des sociétés laisse penser que le suicide est avant tout un acte dont il convient de comprendre les déterminations sociales. Au travers du suicide égoïste, du suicide altruiste et du suicide anomique né de la grave dérégulation qui frappe les sociétés modernes, l'auteur tente d'expliquer ce penchant collectif et ses rapports avec les autres phénomènes sociaux.

Dans une conclusion inspirée, Durkheim constate que le suicide atteste d'une alarmante misère morale qui révèle une altération profonde de notre société que seule une réforme profonde pourra faire cesser.

Le Suicide est un grand classique de la littérature sociologique. On pourra l'actualiser avec l'ouvrage de Christian Baudelot et Roger Establet, Durkheim et le suicide. --Madeleine Sorel